LOGO-formalis

Coronavirus : Le télétravail c’est la santé

Il fait probablement partie des mots les plus prononcés dans l’année 2020. Le télétravail s’est imposé comme la pratique la plus adaptée pour continuer son activité sans s’exposer aux risques de contagion du coronavirus. Et il devrait selon toute vraisemblance, perdurer bien après la crise.
Continuer
Le télétravail, c’est la santé

Le télétravail, c’est la santé

La crise sanitaire que nous traversons a fortement modifié nos comportements sociétaux, mais également nos habitudes de travail. S’il est évident que cette crise finira un jour, il apparait désormais acquis que le télétravail aura pour conséquence de se démocratiser sans que l’on remette cette pratique en doute. Et pour cause, les entreprises récalcitrantes se sont enfin décidées à faire confiance à leurs employés, tandis que celles qui étaient déjà bien avancées ont définitivement entériné le télétravail à domicile.
La démocratisation d’internet et l’éclosion des nouvelles technologies, notamment en matière de communication, ont permis une transition en douceur et accessible au plus grand nombre. De quoi envisager une nouvelle façon hybride de travailler, entre ceux qui désireront se rendre au bureau, et ce, pour diverses raisons, qui voudront rester à domicile en télétravail. Pour de nombreux observateurs, la nouvelle réalité du travail à domicile est celle à laquelle nous aurions été confrontés au cours de la prochaine décennie. La pandémie n’ayant au final fait qu’accélérer le processus.

71 % de satisfaits

71 % de satisfaits
Dans une étude parue sur le site Businessbecause.com, 71 % des personnes interrogées qui n’avaient jamais travaillé à domicile avant la pandémie souhaitaient désormais le faire au moins une fois par semaine. 79 % ont déclaré qu’ils le feraient même si cela signifiait à renoncer à leur bureau. Le télétravail a ainsi permis de réduire le fameux stress au bureau, responsable de nombreux arrêts maladie ou de dépressions. Résultat, des entreprises n’attendent pas la fin de la pandémie pour préparer de grands changements. Exemple avec Twitter qui a annoncé à la fin de l’année 2020 que ses employés étaient autorisés à travailler à domicile de façon permanente. Google ou encore Facebook ont accepté de réduire à 30 % de la capacité des bureaux, la plupart des travailleurs étant autorisés à travailler à domicile.
Famille homme

Convaincre les plus récalcitrants

Une fois la pandémie terminée, le plus vite possible de préférence, il faudra tout de même composer et même s’armer de patience avec les entreprises dites plus traditionnelles et qui continuent de regarder le télétravail comme une pratique temporaire. Pour cela, un changement de mentalité est nécessaire. « Si nous voulons gérer les gens à distance, nous aurons besoin d’un plus grand nombre de managers de l’atelier au dernier étage, qui possèdent une intelligence émotionnelle et des compétences sociales », déclarait Cary Cooper, professeur de psychologie organisationnelle et de santé à l’université de Manchester, interrogé par la BBC. La chaine britannique avait indirectement illustré en 2017, le monde du télétravail avec une vidéo qui avait fait le tour du monde.
Cette vidéo, qui montre un caractère plus humain au monde de l’entreprise, prouve que l’on peut rester professionnel, tout en s’occupant des tâches quotidiennes ou de sa vie de famille. Une perspective qui devrait assurément réduire le stress dans le monde du travail et remettre l’humain au centre des attentions. Notre santé mentale en dépend.

Notre Formation en ligne "Exceller dans le Télétravail"

Découvrez notre formation en ligne sur le télétravail. Que vous soyez salarié, en recherche d’emploi, auto-entrepreneur ou en quête d’indépendance, vous trouverez des méthodes pour vous construire un quotidien idéal de travailleur à distance.
« Exceller dans le télétravail »